Site d’information de l’Union Départementale des Syndicats CGT du CHER

Brève NVO de la semaine 12/2004 : Le social en ESPAGNE

publié le samedi 20 mars 2004 par WEBMASTER site CGT UD du CHER

NVO 3108 du 19/03/2004 : Le social en ESPAGNE

Derrière la réussite économique de l’Espagne (taux de croissance supérieur à ses voisins européens, un déficit public réduit) se cache une réalité sociale différente . Le pays, qui a largement bénéficié des aides de l’Union européenne, a réduit de moitié son taux de chômage au cours des dix dernières années. Ce dernier n’en reste pas moins à un niveau très élevé : 11,5% en 2003.

Le marché du travail est marqué par une grande précarité de l’emploi (emploi temporaire)qui touche en premier lieu les jeunes et par des niveaux de salaires bas. Le Smic se situe à 451 euros.

Après une période de relative bonne santé, pendant le premier mandat d’Aznar (1996-2000), de la politique contractuelle, le processus de négociation tripartite syndicats patronat et gouvernement a connu des ratés. Tout au long de l’année 2002, les positions des différents acteurs n’ont cessé de diverger sur des questions aussi cruciales que les retraites, la sécurité sociale ou le marché du travail. Disposant d’une majorité absolue, le gouvernement a semble-t-il fait le choix de se passer d’un consensus. La réforme du marché du travail et du système d’indemnisation du chômage, à l’origine de la grève unitaire du 20 juin 2002 suivie par 84% des salariés (17% selon le gouvernement) en témoigne. Le passage en force n’a pas été profitable au gouvernement qui a dû reculer sur des questions clés de l’indemnisation des chômeurs intermittents et d’une nouvelle définition de l’emploi convenable.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 779525

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site PUBLICATIONS  Suivre la vie du site NVO   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License